Conseils pour la route des vacances


Vacances de Pâques…

Voici donc quelques conseils élémentaires à respecter pour rendre plus sûre la route des vacances, conseils fournis par la Gendarmerie française.

Préparer la voiture

Faites réviser votre véhicule en insistant sur les points de sécurité (freins et feux stop). Vérifiez les niveaux d’huile, d’eau et de lave-glace ainsi que la pression et l’état des pneumatiques. Un pneu dégonflé entraîne une surconsommation de carburant et peut éclater.

Préparer son voyage

Les consultations de cartes, de guides touristiques, de sites sur les prévisions météorologiques et de circulation permettent de préparer son itinéraire et de rendre ainsi la route plus agréable et plus sûre. Pourquoi d’ailleurs ne pas couper le voyage d’une ou deux étapes touristiques ?

Préparer ses bagages

Il ne faut pas charger la voiture n’importe comment. Il convient de répartir le poids des bagages, de ne pas obstruer la lunette arrière et de vérifier régulièrement si les bagages sont bien sanglés.

Si vous transportez des vélos, veillez à ce qu’ils ne masquent pas votre vision, la plaque d’immatriculation ou les feux de signalisation.

Le jour du départ

Le trajet sur votre lieu de villégiature nécessite que vous soyez en forme, ainsi mangez léger avant de prendre la route, la digestion vous ferait somnoler, tout comme certains médicaments. Ne buvez pas d’alcool, même pas un petit verre. La consommation d’alcool au volant est responsable d’un tiers des accidents mortels. En effet, l’alcool rétrécit le champ visuel, altère l’appréciation des distances et des largeurs et diminue les réflexes.

Si possible, évitez de partir après une journée de travail car la fatigue et le stress sont les ennemis du conducteur.

Au cours de votre trajet, il est indispensable de faire une pause toutes les deux heures. En outre, au moindre picotement de l’oeil, crispation douloureuse du cou et des épaules, désir fréquent de changer de position, mal de tête ou paupières lourdes, il est nécessaire de s’arrêter dès que possible. On ne peut pas lutter contre le sommeil et les 100 derniers kilomètres sont statistiquement les plus dangereux.

Conducteur et passagers doivent être attachés à l’avant comme à l’arrière, c’est obligatoire. Les enfants doivent être correctement attachés dans leur siège, même pour dormir. En effet, le non-port de la ceinture reste l’un des principaux facteurs de mortalité. En 2005, sur les 3063 personnes tuées dans des voitures de tourisme, un usager sur 4 n’avait pas mis sa ceinture de sécurité.

Le conducteur doit rester attentif, les deux mains sur le volant, et prêter une attention particulière aux caravanes, aux camions et voitures immatriculées à l’étranger. Au passager de répondre au téléphone, de préparer un moyen de paiement pour le péage et de gérer les demandes des enfants à l’arrière.

Il est nécessaire de respecter les limitations de vitesse ainsi que les distances de sécurité (sur autoroute, il s’agit des deux traits de peinture entre vous et la voiture qui vous précède).

Sur autoroute, roulez à droite, ceux qui veulent doubler pourront le faire en toute sécurité. En outre, en cas de trafic chargé, ne vous amusez pas à zigzaguer, cela n’avance à rien.

Sur votre lieu de vacances

Vous êtes arrivés. C’est un moment privilégié de décontraction… mais cela ne doit pas signifier désinvolture ou insouciance ! Aucun trajet n’est sans risque. Prenant la voiture pour rejoindre la plage à quelques kilomètres, on oublie aisément que les 3/4 des accidents mortels ont lieu sur des trajets de proximité. Pourtant, quelques précautions simples permettent de diviser le risque par 10 ou 20 !

– Tout le monde est attaché dans la voiture, même et surtout les enfants ;

– Le conducteur ne doit consommer ni alcool, ni produit stupéfiant ; vous sortez en boîte ? Faites vous conduire !

– Aucun besoin de rouler vite : on est en vacances !

– Enfin, dernier conseil, si vous voulez goûter les joies du scooter, connaissez vos limites et sortez couvert : casque, correctement sanglé, et par exemple, un pantalon et une veste jean avec des baskets, qui s’avèreront bien moins insupportables qu’un plâtre et des points de suture…

Alors, ne prenez pas de risques. Bonne route et bonnes vacances !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s