Madagascar : Soalala – Un grand port dans la baie de Baly


Une délégation du projet WISCO d’exploitation du minerai de fer de Soalala, dirigée par son directeur général Luo Yuan Jun, a rendu visite au chef de la région Boeny, Jean Christophe Noël Rasoloniaina à son bureau, mercredi 18 avril dernier. Beaucoup de points concernant le projet ont été abordés à l’occasion. Après quelques mois de silence, les Chinois du projet WISCO étaient donc revenus pour parler de la reprise des travaux déjà entamés, entre autres, la construction de la route reliant la commune d’Ampohipaky, site du gisement au chef-lieu de district qu’est Soalala.

Cette route sera praticable, toute l’année, et le trajet entre ces deux localités se fera en moins de 2 heures. Les travaux ont été arrêtés à mi-parcours, l’année dernière, à cause du mauvais temps. Les Chinois sont également en quête d’un site favorable pour la construction d’un port à Soalala, selon toujours l’exposé de la délégation du groupe WISCO. Le port pourra accueillir plus de 150 000 tonnes de marchandises. Ce sera le plus grand port du pays et il nécessitera un site côtier à un tirant d’eau d’au moins 18 m.

Les alentours de la baie de Baly semblent, d’après ces opérateurs chinois, répondre aux critères d’implantation de cette grande infras­tructure. L’appel d’offres pour les travaux d’exécution de ce port est déjà lancé en Chine, a fait savoir le DG du WISCO. « Nous envisageons de construire une route d’acheminement de la production du site d’extraction vers ce futur port pour l’embarcation en Chine. Cette route pourra traverser le domaine du parc national de la Baie de Baly, comme la RN4 partageant la réserve d’Ankara­fantsika de part et d’autre de l’axe », a encore ajouté le DG.

Formations

Notons que ce site de la Baie de Baly abrite une aire protégée, lieu d’habitation des fameuses tortues Angonoky. Le choix entre l’huile lourde et le charbon de terre pour faire tourner la future centrale thermique pouvant produire jusqu’à 150 mégawatts d’électricité fait également l’objet des études par le projet WISCO dès cette année.

Par ailleurs, l’exploitation de 30 tonnes de minerai de fer à exporter en Chine pour une étude d’évaluation de la richesse de la réserve de Soalala est incluse dans le calendrier de cette année. Pour faire face à ces grands travaux qui se dérouleront d’une façon très rapide, selon toujours la délégation du WISCO, des experts nationaux et chinois viendront sur place dans les mois à venir pour donner des formations préalables à la population locale afin de les préparer à leur recrutement prioritaire dans la construction.

Vero Andrianarisoa

Mardi 24 avril 2012

http://www.lexpressmada.com/soalala-madagascar/33962-un-8200-grand-8200-port-8200-dans-8200-la-8200-baie-8200-de-8200-baly.html

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s