Cinquante-deux dingues de « deudeuches » vont parcourir les routes de #Madagascar


Les «deudeuches» embarqueront au départ de Rouen au début du mois d’août.

PÉRIPLE

Avec 2800 km à parcourir, dont 750 de pistes, en automne prochain, le raid 2 CV Madagascar 2012 organisé par le 2 CV Club Côte d’Opale, va permettre à 52 dingues de « deudeuches » de mettre leur célèbre petite automobile à de rudes épreuves sur les pistes sablonneuses.

Cette aventure orchestrée par Jean-Pierre Boudevin, président de l’association des « deuchistes » a lieu tous les deux ans. Elle ne va pas être de tout repos. « C’est un raid hors normes. Il n’est pas comme les autres », indique volontiers le responsable qui compte de nombreux locaux parmi les inscrits : les Vertonnais, Michel et Dany Leuleu, le Fort-Mahonnais, Michel Devos, Francis et Corinne Lassalle de Lépine, Joël Véron et Luc Grandidier du Touquet.

Sécurité optimale

Selon les reconnaissances effectuées en automne dernier, tous ces équipages vont être confrontés à de nombreuses embûches. Ils vont souvent rouler sur les planches et affronter de nombreux gués et passage dans des forêts faites de baobabs géants où la faune est très diversifiée avec des lémuriens et autres caméléons. « Cela ne s’arrête pas seulement au décorum, ce raid se veut caritatif et il permet d’aller à la rencontre des populations malgaches avec, en plus, un challenge mécanique », insiste Jean-Pierre Boudevin.

Quant aux conditions de sécurité, le président explique qu’elles sont optimales : « Les 52 engagés peuvent êtres rassurés, le problème du couple de restaurateurs de la région Nord-Pas-de-Calais qui a dernièrement été tué par des malfrats n’est que ponctuel, il relève de jalousies locales. Mais cela ne touche pas le tourisme. Cette année, pour la logistique, j’ai d’ailleurs misé sur un tour opérateur qui va précéder la caravane avec cinq 4X4 pour la mise en place des bivouacs. La seule véritable difficulté qui reste à régler c’est celle des douanes locales pour l’entrée des voitures dans le pays. C’est une question que je suis entrain de solutionner avec l’équipe des organisateurs, Hervé et Véronique Delescluse et Hervey et Nicole Bournaillie et Patrick et Françoise Alotaux, car le seul accès à Madagascar, c’est le bateau. » •

samedi 05.05.2012, 05:03 – La Voix du Nord

http://www.lavoixdunord.fr/Locales/Montreuil/actualite/Autour_de_Montreuil/Berck/2012/05/05/article_cinquante-deux-dingues-de-deudeuches-von.shtml

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s