#Madagascar : L’aéroport d’Ivato tombe en désuétude


Le ministère du Tourisme n’est pas allé de main morte. Cette institution a fortement critiqué l’état actuel de l’aéroport international d’Ivato. Tant au terme de la qualité de service que de l’esthétique de l’aéroport, rien n’a été épargné. Hall d’arrivée pas accueillant, sombre, terne, triste. Aucune sensation de bienvenue, aucun cachet « Madagascar », longue file d’attente( mauvaise condition), pas de prise en compte de la durée du voyage effectué. Telles ont été entre au­tres les critiques formulées.

« L’aéroport offre la première image de Madagascar. C’est ce que les étrangers voient en premier dès qu’ils foulent notre sol. Des efforts doivent être entrepris pour qu’il ressemble à peu près aux autres aéroports internationaux », souligne Jean Marx Rakoto­mamonjy, ministre du Tourisme.

L’avant-projet pour la transformation de cette infrastructure a déjà été achevé en mars 2009. Les études ont été financées par les Japonais, et normalement le projet en question aussi. Il a été prévu que l’aérogare internationale soit déplacée du côté de la Bani, soit à la place du hangar qui devait abriter Air force two. étant donné que les travaux devaient tenir compte de la question de sécurité, de sûreté et d’accueil, l’aboutissement de ce projet aurait permis d’embellir l’image de l’aéroport d’Ivato. L’arrivée de la crise a mis ce projet en suspens, à cause du départ des bailleurs de fonds.

Image à améliorer

« Actuellement, nous ne pouvons faire que les petits travaux. Pour le court terme, le ministère attend des résultats au niveau du visuel et ergonomique. Nous pouvons effectivement peindre le lieu ou faire quelque chose du genre mais la durée demandée est assez courte aussi, alors… », a indiqué un responsable auprès de l’Aéro­port de Madagascar (ADEMA).

Ces problèmes de l’aéroport ont été soulevés à l’occasion de la rencontre avec les acteurs concernés, hier au ministère à Tsimbazaza. Elle a vu, entre autres, la présence de l’Aéroport de Mada­gascar (ADEMA), Air Mada­gascar, le ministère du Transport et le ministère des Finances et du budget. L’objectif a été de déterminer les besoins d’entretien à court et à long terme de l’aéroport. Des améliorations doivent ainsi y être apportées dans les plus brefs délais, même si les autres aéroports sont tout aussi concernés par les remarques. En effet, plusieurs touristes sont déjà attendus ce mois de mai, mais le secteur tourisme va également organiser un évènement d’envergure internationale du 31 mai au 2 juin. Il est ainsi important de montrer une image la plus positive possible.

Judicaëlle Saraléa

Lundi 07 mai 2012

http://www.lexpressmada.com/infrastructures-madagascar/34274-l-aeroport-d-ivato-tombe-en-desuetude.html

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s