Chantier naval – Six mois pour sauver la Secren


Si la Secren n’a pas un deuxime bateau porte et un plan d’assainissement d’ici six mois, cette socit sera finie . Cette mise en garde a t faite par Pierrot Botozaza, vice-premier ministre en charge de l’conomie et de l’industrie lors d’une confrence de presse. Il revient d’une mission de trois jours dans le nord du pays, durant lequel il a visit la Sirama Nosy be et ce chantier naval appartenant ltat. La Secren a donc plus que jamais besoin d’argent aujourd’hui pour investir, entre autres, dans la rhabilitation d’un second bateau porte dans le bassin de radoub.

La Secren, aujourdhui, ne dispose que d’un seul bateau porte, alors qu’il a besoin d’au moins deux pour assurer et scuriser pleinement ses activits. Mon dpartement se donne une dizaine de jours pour tre fix sur les moyens de trouver un financement et six mois pour mettre la solution en uvre , dclare Pierrot Botozaza. Le vice-premier ministre n’a pas encore avanc de chiffre quant au montant du financement ncessaire. Deux solutions dont l’ouverture de capitaux des investisseurs privs, ou l’emprunt auprs d’un partenaire financier sont pourtant voques. Le choix n’est pas encore fait, mais les intresss seraient dj nombreux. Des pistes, par exemple, seraient exploiter du ct des Hollandais, spcialistes mondiaux en matire de chantier naval. Les Franais galement sont des clients potentiels vu leur pass colonial Madagascar fortement li Antsiranana.

Nouvelle dmarche

Un plan d’assainissement devra galement tre labor pour amliorer la gestion de la socit. La Secren aujourd’hui dpense quatre milliards d’ariary en nergie, sans explication claire , rvle le vice-premier ministre.
Pour en revenir au bateau porte, c’est une sorte de porte flottante, quipe d’un systme de ballast. Plac l’entre du bassin de carnage, il flotte avec la mare haute et peut tre submerg, rendant ainsi cette entre totalement hermtique. L’eau emprisonne est ensuite vide laide de pompes pour pouvoir effectuer les rparations des bateaux sec.

Le chantier naval de la Secren s’tend sur une superficie de 400 000 m2 au total. Son bassin de radoub a une longueur de 199 mtres sur une largeur de 26,4 mtres, et un tirant d’eau de 8 mtres. Il peut tre divis en deux bassins de carnage indpendants de 128 et 70 mtres de long chacun. Ces capacits font de la Secren la rfrence dans l’ocan Indien depuis longtemps en matire de chantier naval. Ajoute cela, sa situation gographique, niche au fond de la clbre baie de Diego qui la protge des cyclones. Les thoniers sont les principaux clients de la Secren. La piraterie qui svit dans l’ocan Indien aujourdhui a considrablement fait baisser le nombre de clients.

Mahefa Rakotomalala

Vendredi 04 mai 2012

http://www.lexpressmada.com/5215/chantier-naval-madagascar/34187-six-mois-pour-sauver-la-secren.html

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s