Air #Madagascar : le redressement est en bonne voie


L’année 2011 a été pour les dirigeants de la compagnie Air madagascar une année exceptionnelle car la compagnie a été confrontée à des problèmes tant financiers que matériels. Mais depuis août 2011, les responsables ont mis sur pied des stratégies visant à redresser la compagnie. Apparemment, les méthodes adoptées ont été fructueuses car le redressement est actuellement en bonne voie à tel point que même les autres compagnies aériennes au niveau de l’océan indien commencent actuellement à paniquer. En effet, Air Madagascar a adopté plusieurs stratégies, entre autres, l’acquisition de l’Airbus A 340-300 qui a déjà effectué 60 vols depuis. Grâce à ces vols, on a ainsi enregistré une augmentation de la recette de la compagnie en l’espace de quelques semaines, notamment un surplus de 400 millions d’ariary au profit de la compagnie par rapport à l’année dernière, d’avril 2011 à avril 2012, selon le Directeur Général de la compagnie Air Madagascar, Hugues Ratsiferana. Ce résultat a également été le fruit de la mise en place d’une politique tarifaire optimisée qu’est le « Hub régional » permettant de rejoindre directement et plus rapidement les sites touristiques avec un tarif largement accessible pour les touristes.

De nouveaux produits

En outre, plusieurs nouveaux produits ont été lancés pour satisfaire les clients telle la classe affaire plus attractive sur le Long Courrier, voyage sans bagage, achat de bagage supplémentaire sur place, voyage en famille vente flash et d’autres encore. La question de sécurité a été également renforcée, notamment pour le nouveau Airbus dont la compagnie vient de se doter. En effet, les techniciens de la compagnie effectuent régulièrement un suivi de cet avion avant chaque départ pou s’assurer qu’aucun problème ne survienne en cours de vol. Aussi, les techniciens de la direction industrielle sont actuellement en formation pour assurer les activités de maintenance sur les Airbus A 340-300. Toutefois, le problème majeur de cette compagnie réside actuellement dans le manque de personnel. En effet, la compagnie doit encore compter sur les services de personnel naviguant Français car les techniciens et personnel naviguant malgaches sont encore en formation pour assurer la relève. Les pilotes malgaches doivent encore suivre une formation d’un an pour être en mesure de maîtriser le pilotage de l’Airbus.

25 pilotes par an

Pour le besoin en pilote, la compagnie a besoin de 25 pilotes par an qui doivent être formés à la base pour assurer la relève car nombreux sont les pilotes malgaches qui doivent partir à la retraite dans les années à venir Par ailleurs, le personnel au sol a également bénéficié de formation afin de renforcer leurs capacités dans les responsabilités exigées par leur poste et assurer ainsi le transfert de compétence. Ainsi, la synergie des actions commerciales, financières, opérationnelles et humains a engendré d’importants changements dans les service d’Air Madagascar ces derniers temps et espérons que cette performance sera toujours maintenu.

http://www.newsmada.com/air-madagascar-le-redressement-est-en-bonne-voie/

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s