#Madagascar – Transport aérien : Il y a 45 ans, le plus grave accident.


L’accident d’avion le plus grave enregistré par Air Madagascar est survenu le 19 juillet 1967, c’est-à-dire il y a exactement 45 ans aujourd’hui. L’appareil, un Douglas DC4, devait partir d’Ivato à 7 heures du matin, et rallier Toamasina puis Antsiranana. En phase de montée lors du décollage, l’avion retomba soudainement au sol puis fit un saut de puce avant de s’écraser dans les marécages. Bilan : 42 morts (sur 77 passagers) et 19 blessés. L’accident eut un énorme retentissement dans la capitale et dès le début de l’après-midi, on s’arrachait les exemplaires de l’édition spéciale du « Courrier de Madagascar », le grand quotidien de l’époque. Cause de l’intérêt du public, d’abord la personnalité des décédés, comme le ministre des Affaires étrangères Albert Sylla, père du futur Premier ministre Jacques Sylla, ou la pharmacienne Raymonde Ramamonjy-Ratrimo, grande figure de la bourgeoisie tananarivienne. Ensuite, certains miracles spectaculaires, comme la survie du steward Guy Rakotoarivony (le seul sur quatre membres du personnel navigant) qui a réussi à s’extraire par une vitre brisée du cockpit. Ce dernier, dit Taguy (décédé en 1995), était un pianiste et guitariste de talent bien connu, car accompagnait les Rahoerason et les Rabeson.

En tout cas, ce fut le seul accident d’envergure survenu sur les appareils d’Air Madagascar jusqu’à ce jour. On n’a jamais pu élucider les causes de ce crash meurtrier. Mais du fait du froid hivernal et du brouillard matinal, on a attribué l’accident à la présence de givre dans les moteurs. En tout cas, cet unique accident grave en 50 ans de carrière témoigne quand même d’une bonne gestion de la sécurité chez Air Madagascar, même si la compagnie est actuellement sanctionnée pour les raisons que l’on sait.

Si on se réfère au nombre des morts, le second accident d’avion le plus grave survenu à Madagascar est celui du 18 juillet 1995. L’appareil, un DC3 appartenant à l’Armée, revenait de Maintirano où il a embarqué les membres d’une équipe humanitaire réunionnaise, et s’est écrasé à Ivato, peu avant l’atterrissage. Bilan : 36 morts.

A.R.

http://www.lagazette-dgi.com/index.php?option=com_content&task=view&id=23789&Itemid=55

Jeudi, 19 Juillet 2012 08:30

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s