#Madagascar : Prix du carburant en hausse: La tâche d’huile dans le…pétrole


C’était en fait prévisible. Après la compagnie distributrice de produits pétroliers Total, Shell a affiché depuis hier après-midi des tarifs revus à la hausse au niveau de ses stations-service.

Chez cette dernière, le litre de l’essence se vend désormais à Ar 3 370, soit une augmentation de près de Ar 150 si le week-end dernier, Total avait haussé le prix du même produit à hauteur de Ar 100. Quant au prix gazole, il se lance également dans une tendance haussière de l’ordre de Ar 50 pour les deux compagnies en question. L’on s’attend maintenant à de telles hausses de prix chez les deux autres compagnies de la place, à savoir Galana et Jovenna. Leurs prix sont restés inchangés, du moins jusqu’à hier après-midi. Mais il est fort probable que les quatre compagnies augmentent toutes leurs tarifs dans les prochains jours, si ce n’est déjà fait…

Quoi qu’il en soit, cette hausse doit certainement peser sur les bourses des usagers. Comme en témoignent les déclarations de quelques pompistes travaillant pour différentes compagnies, interrogés hier sur la question. Chez une station-service Total sis dans le 3ème arrondissement, l’on affirme avoir connu, depuis hier, une légère baisse quant à la fréquentation des consommateurs. « Ce qui est tout à fait normal : la différence des prix fait tout simplement fuir les consommateurs avisés de cette hausse, sauf notre clientèle fidèle », a lâché l’un des pompistes y exerçant. Ce dernier estime, par la même occasion, cette baisse enregistrée par la station entre 10 et 15%. « Si auparavant, nous parvenions à écouler jusqu’à plus de 3 5000 litres d’essence par jour, nous descendons actuellement dans la barre des 3 000 litres… », a-t-il fait savoir à titre indicatif.

Chez une autre station-service Shell du 2ème arrondissement, la version des faits diffère un peu. Les quatre pompistes y travaillant hier affirment avoir constaté, malgré la hausse des prix, une certaine constance dans la fréquentation des gens. En fait, à l’heure de notre passage sur place (hier vers 17 heures 30), la compagnie en question venait à peine d’appliquer l’augmentation de ses tarifs. Pour dire qu’à cette heure-là, la hausse n’avait pas encore eu le temps nécessaire pour faire réfléchir par deux fois le consommateur qui, dans des circonstances semblables, décide de faire ses besoins en carburant ailleurs. Selon toute vraisemblance, ces dernières hausses des prix à la pompe vont constituer les gouttes d’huile qui feront déborder le vase de pétrole… ( Toute proportion gardée, voir article, par ailleurs.)

A.D.

http://www.lagazette-dgi.com/index.php?option=com_content&view=article&id=24745:prix-du-carburant-en-hausse-la-tache-dhuile-dans-le-petrole&catid=45:newsflash&Itemid=58

Mardi, 21 Août 2012 09:03

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s