Les moyens de transport à #Madagascar


La diversité géographique de l’Ile Rouge explique la grande variété des moyens de transport utilisés, allant des véhicules et trains aux différents types d’appareil de navigation. Le choix dépend des infrastructures.

Pour la voie terrestre, les plus usuels sont les taxi-brousse et taxi-be. Si les premiers servent de liaison entre les chefs-lieux de province, préfectures et sous-préfectures, en passant par les différentes localités bordant les routes nationales, les seconds assurent le transport collectif urbain. Le malgache moyen a le choix entre les cars et les mini-bus coréens ou japonais. A Antananarivo, la capitale, les taxi-be sont numérotés en fonction de leur itinéraire. Aussi, ils se reconnaissent grâce à leur couleur. Les plus aisés prennent le taxi, lequel est reconnu par sa couleur beige. Ici, les 2CV, 4L et Peugeot 104 ou 203 sont encore conservés en parfait état. Dans certaines villes, en province, le transport collectif est assuré par des 504 break ou 404 bâchées. Ce sont également ces types de voiture qui desservent les zones enclavées. Toutefois, le choix du véhicule dépend de l’état des routes.

En arrière-pays, les paysans utilisent les charrettes à zébus dont les roues sont construites de manière à supporter les agressivités des pistes, généralement en terre ou empierrées. Afin d’accéder à ces régions retirées, certains visiteurs empruntent la voie aérienne en louant des jets privés. Mais en général, la location d’un 4×4, à longue ou courte durée, est recommandée aux touristes. Vous pourrez ainsi visiter même les recoins les plus reculés du territoire, accompagnés ou non par un chauffeur guide. La traversée des cours d’eaux se fera par bac, comme à Bekopaka, à l’Ouest.

Longez le canal des Pangalanes et prenez votre temps pour admirer le paysage typique du Sud-Est de l’île. Pour cela, la pirogue est idéale. Dans la province de Tamatave, à l’Est, des bateaux destinés aux promenades voire à une croisière en mer sont disponibles. Vous pourrez ainsi entamer une petite virée au rythme de l’eau jusqu’à l’île Sainte Marie. Arrivés sur place, moto, quad et VTT vous seront offerts pour les excursions.

Enfin, à l’intérieur des terres, ne manquez pas la micheline Viko-viko. Elle vous garantit un voyage hors du commun, en voie ferrée ! En ville, comme à Antsirabe, les pousse-pousse sont également au service des touristes.

Publié le 16 octobre 2012 | Par Feno Randrianirina

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s