#Madagascar : Taxi-be : coup d’arrêt sur la hausse des tarifs – UCTU contre UCTS


UCTU contre UCTS. Le face-à-face entre les deux unions des transporteurs revient au goût du jour, au même titre que le spectre d’une prochaine hausse des prix des tickets des taxi-be qui plane depuis quelques semaines sur la ville d’Antananarivo.

Le 1er novembre prochain, le tarif d’un ticket dans le transport urbain passera de 300 à 400 Ariary, peut-on lire, sur des affichettes posées dans plusieurs minibus tananariviens par l’UCTU (Union des Coopératives de Transport Urbain).

A dix jours de cette date fatidique, l’autre camp de transporteurs, l’UCTS (Union des Coopératives de Transport Standardisé), revient à la charge avec l’ATT (Agence de Transport Terrestre) en remettant sur le tapis les qualités de services offerts aux usagers. En effet, ces deux entités se sont réunies, hier au siège de l’UCTS à Ambaranjana pour relancer un projet déjà en gestation depuis 2011 concernant l’amélioration des services offerts aux usagers.

Baptisé Astuce, le projet veut faire d’une pierre deux coups, selon les précisions du Directeur général de l’ATT, Mamy Razakarivony, dans la mesure où il est conçu, tout d’abord, pour offrir une meilleure qualité de service à la clientèle suivant le cahier des charges. Ensuite, ce projet consiste également à mettre à la disposition des coopératives une meilleure gestion de leurs personnels respectifs leur permettant de limiter au maximum le manque à gagner occasionné par les bévues des chauffeurs, par exemple.

Dans le fond, cette relance du projet d’amélioration du transport urbain et suburbain d’Antananarivo aurait comme finalité de mater le projet de hausse des tarifs envisagés par l’UCTU, selon bon nombre d’observateurs. D’ailleurs, le directeur général de l’ATT a confié à la presse hier, à l’issue de sa rencontre avec les membres de l’UCTS qu’il va bientôt approcher ceux de l’UCTU pour les raisonner.

A rappeler que le même scénario s’est déjà produit, il y a quelques mois, lorsque cette union de coopératives de transporteurs tananariviens avait voulu imposer une hausse de tarifs des tickets en mettant en cause les hausses successives du prix à la pompe des carburants. Pourtant, comme l’UCTS n’a pas rallié sa cause en se rangeant du côté de l’opinion qui fut très critique envers la qualité des services offerts par les transporteurs, l’UCTU a dû rebrousser chemin, voire abandonner son projet de grève préventive de 24 heures.

Et en mettant côte à côte le contexte actuel et celui dans lequel se sont produits au mois de mai dernier, on serait tenté de conclure que le projet de hausse des tarifs des taxi-be aurait pris un coup d’arrêt fatal. En effet, pour pouvoir afficher un ticket à 400 Ariary, les transporteurs devront aussi en contrepartie suivre à la lettre leurs engagements retenus dans les cahiers de charge, comme les heures de travail comprises entre 05h00 du matin à 20h00, l’obligation d’amener les clients jusqu’au terminus, et tant d’autres exigences. Pour le moment, avec les « chauffards » et les insolents receveurs travaillent actuellement dans le secteur et qui brillent de mille feux par leur irresponsabilité et manque de civisme vis-à-vis de la vie des voyageurs et des autres utilisateurs de la voie publique, on voit mal comme l’UCTU pour remplir ces obligations, d’ici dix jours. Sinon, il leur faudrait s’armer de solides arguments face à l’incompréhension voire la colère des usagers qui couvait depuis l’annonce de cette hausse.

Les risques d’altercation entre les chauffeurs, les receveurs d’un côté, et les voyageurs de l’autre, qui pourraient, on ne sait jamais, dégénérer à des affrontements directs. Tout le monde serait perdant, notamment les transporteurs qui pourraient se voir leurs biens endommagés au pire des cas.

Simon R.

Mardi, 23 Octobre 2012 09:28

http://www.lagazette-dgi.com/index.php?option=com_content&view=article&id=26601:taxi-be–coup-darret-sur-la-hausse-des-tarifs&catid=45:newsflash&Itemid=58

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s