#Madagascar – Transport urbain : Systme d’information pour prvenir le chaos


Les locaux de lATT (Agence des Transports Terrestres) Ampasampito abriteront, ce jour une runion dune importance capitale dans la rglementation pour le transport urbain, notamment tananarivien.

En effet, suite la rencontre entre lUCTS et lATT du lundi dernier, les deux parties se retrouveront nouveau en vue de jeter des bases solides au projet Astuce visant amliorer les services offerts aux usagers.

Il sagira dune runion de travail axe essentiellement sur le volet technique de la mise en uvre du projet et lATT a dj des propositions soumettre aux transporteurs, selon son directeur gnral Mamy Razakarivony. Pour diverses raisons, entre autres, lindisponibilit de lagence qui fut retenue grer crise sur crise, de linscurit sur les routes nationales aux revendications des transporteurs urbains, le dmarrage du projet a accus une anne de retard. Mais maintenant les parties prenantes veulent refaire leur retard et de son ct, lUCTS a dj donn un avant-got de ce quelle va proposer lEtat, lundi dernier.

Ainsi, la mise en place dun systme dinformation pour le transport urbain tananarivien constitue le cheval de bataille de lUCTS dans ce projet damlioration de la qualit de services des taxi-be. Daprs le prsident en exercice de cette union des coopratives des transporteurs, Fidimalala Rakotoarimanana, une base de donnes comportant les informations utiles sur les chauffeurs et les aides- chauffeurs permettrait de mieux grer ces employs qui seraient le vrai problme des taxi-be Antananarivo et ses alentours.

Alors, un bon nombre de ces conducteurs qui nont jamais eu de formation civique, passent leur temps changer de coopratives et de patrons aprs avoir commis des dgts matriels et de fautes professionnelles graves dans leur ancienne cooprative. Comme a, nous serions au courant de leurs expriences professionnelles antrieures et ils ne pourront plus causer des dgts chez les autres , a avanc Fidimalala Rakotoarimanana. Dans la foule, les chauffeurs et les receveurs sont obligs de respecter un minimum de rgles dans lexercice de leur mtier sous peine de perdre leur gagne-pain.

En outre, un tel systme dinformations prtera main forte aux organes de contrle tatiques dans la gestion du transport urbain et suburbain tananarivien.

Simon R.

Mercredi, 24 Octobre 2012 09:29

http://www.lagazette-dgi.com/index.php?option=com_content&task=view&id=26648&Itemid=55

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s