#Madagascar – Carburant : Sursis d’un mois pour la Logistique Pétrolière


Des employés de la Logistique pétrolière rassemblés devant le portail, hier

La fermeture de la Logistique Pétrolière dans la matinée d’hier résulte de l’échéance de sa licence. L’État lui a délivré une nouvelle d’une durée d’un mois.

La Logis­tique Pétrolière (LP) au niveau national n’a ouvert ses portes que vers 11 heures, hier. Ce fait a engendré des pénuries temporaires auprès des stations service. À cause du problème financier, des stations ne peuvent pas faire du stock et font de l’approvisionnement quotidien. Les inquiétudes commençaient à naitre laissant croire à une grève des employés des LP ou à l’épuisement du stock de carburant. D’après les explications recueillies auprès d’un haut responsable de la société, sa licence est arrivée à l’échéance mercredi. Elle a ainsi décidé d’arrêter son activité le temps que celle-ci soit de nouveau renouvelée. Le document est arrivé entre leurs mains, hier, mais avec une licence de validité d’un mois.

« Nous ne pouvons pas travailler sans licence, ce serait une transgression à la loi. Nous avons également arrêté les opérations afin de protéger nos employés. Si jamais il y avait un accident de travail, l’assurance n’aurait rien remboursé dans la mesure où nous avons travaillé sans licence », justifie -t-il.

Fait innatendu

Normalement la licence de stockage de LP dure dix ans et celle du transport routier cinq ans. Celles-ci sont arrivées à terme, l’année dernière, et une demande de renouvellement a été effectuée auprès du ministère des Hydrocarbures au mois de janvier 2011. « On ne nous a octroyé que des licences de six mois. Elles ont par la suite été renouvelées, et nous n’avons toujours obtenu que des licences de la même validité. Celles qui sont arrivées à terme hier (ndlr mercredi) sont la troisième. Celles que nous avons obtenues aujourd’hui (ndl hier) est ainsi la quatrième, et nous avons été surpris de constater qu’elle n’est valable que pour un mois », rapporte toujours le responsable auprès de LP.

Une source auprès de l’administration explique que « durant la Transition, les licences ne peuvent pas être renouvelées. L’État ne peut octroyer que de la prorogation ». Mais une autre source haut placée rapporte une autre explication. Apparemment, il existe actuellement de la réflexion sur la réglementation de ce secteur. « Normale­ment le secteur de logistique est libéralisé. Force est de constater qu’en dix ans, il n’y a toujours qu’une société qui s’occupe du secteur. Les techniciens cherchent les failles qui pourraient expliquer ce fait. Nous ne voulons pas prendre le risque de nous retrouver toujours avec un seul opérateur dans dix ans », indique- t-il.

En attendant, les consommateurs devraient s’attendre à une nouvelle fermeture des LP d’ici un mois si jamais la licence n’est pas renouvelée à temps.

Judicaëlle Saraléa

Vendredi 09 novembre 2012

http://www.lexpressmada.com/carburant-madagascar/38346-sursis-d-un-mois-pour-la-logistique-petroliere.html

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s