Air #Madagascar : qui est responsable de la situation ?


Il ne se passe plus une seule journe sans que les msaventures des passagers dAir Madagascar ne fassent la une des mdias sociaux. La blogueuse Mialy-sen-fout laisse clater sa colre sur Facebook : Air Mad ma fait poireauter toute la nuit. Vol prvu 11h du matin, puis 18h, puis 20h, puis 23h, puis 3h du matin, et finalement parti 4h30 . Un site consacr au transport arien dans le monde relate la rbellion de passagers bloqus la Runion pendant quatre jours. Sylvain R., une rfrence depuis des dcennies dans le domaine de la communication Madagascar se pose galement des questions sur Facebook : Mme pas foutus de dvelopper une communication de crise : cest se demander si finalement il y a une stratgie de communication dans cette compagnie nationale… . Ce qui est sr cest quelle a une agence de communication, qui a pouss pour que la Compagnie dpense une fortune dans le renouvellement non urgent des tenues du personnel (uniformes manara-penitra), et qui a fait organiser le 50me anniversaire dAir Madagascar dans une bote de nuit. La classe… quand des abonnements aux salons de massage body-body pour les membres du programme de fidlit ?

Beaucoup stonnent des problmes actuels de la Compagnie nationale. Pour ma part, je mtonne de leur tonnement, car ce qui est en train de se passer tait prvisible. Ds le 27 avril 2009, un mois aprs le coup dtat, je posais une question drangeante dans ldito Air Madagascar, bientt les ailes brises ? La formule qui permettait de prvoir de faon aussi certaine que 1+1 = 2 pouvait tre rsume ainsi :

Difficults mondiale du transport arien + impacts conomiques de la crise politique + fragilit inhrente son statut de Compagnie nationale + faiblesse de la capacit affronter la mondialisation + corporatisme et syndicalisme = risque de faillite cause du coup dtat Mars 2009.

Esory ny vazaha fa vitanny gasy io e !

Pour les griots de la Rvolution orange, dans lenthousiasme imbcile davoir russi leur coup dtat, le coupable des difficults de la Compagnie nationale tait dj trouv : Marc Ravalomanana. Mais malgr les problmes dcrits lpoque, le style crevisse promettait de rsoudre tout cela. La rvolution orange allait amener la dmocratie. La rvolution orange allait amener la bonne gouvernance. La rvolution orange allait amener la libert de la presse. La rvolution orange allait effacer la pauvret. Et bien entendu, la rvolution orange allait redresser Air Madagascar. Car aprs lpisode des Allemands de Lufthansa et de Lahmeyer (pour la JIRAMA), le discours officiel sous couvert de nationalisme et de patriotisme tait le suivant : esory ny vazaha fa vitanny Gasy io e . Mais miala vazaha, misolo vazaha (comme le train, un vazaha peut en cacher un autre). carter les Allemands, cetait juste pour prparer la voie royale aux Franais.

Depuis ces quatre ans, de lair a coul sous les ailes des avions. On a vu saccumuler peu peu les actions dmontrant un amateurisme dans la gestion du milieu du transport arien Madagascar. Cela a commenc par la rupture en 2011 du contrat pass avec la SRDI (fin 2010) dans le domaine de la sret aroportuaire. Puis lannonce dune perte de 94 Milliards dariary pour Air Madagascar (exercice 2011). Entre-temps, honte suprme qui nest jamais arrive dans lhistoire de la Compagnie nationale, Air Madagascar se voit place en avril 2011 (deux ans aprs ldito rappel ci-dessus) dans la liste noire des transporteurs ariens faisant lobjet dune interdiction dexploitation dans lespace arien de lUnion europenne. Et pour finir, une dcision stupide sur le plan technique mais impose pour des motivations politiques par un ex-DJ qui voulait faire plaisir la France, et qui a cru par la mme occasion faire un geste de bonne volont envers lUnion europenne en achetant un de ses avions. Comme si cela allait effacer les exigences et conditionnalits des Accords de Cotonou en matire de dmocratie.

Revenons cet achat de deux Airbus A340, type davion dont plus aucune compagnie arienne ne veut, cause de sa trop grande gourmandise en carburant un moment o ce consommable devient hors de prix. Air France tait donc la recherche de compagnies suffisamment nigaudes pour se dbarrasser de quelques exemplaires. Air Madagascar, compagnie nationale dun pays dont les dirigeants putschistes devaient illustrer de faon concrte leur reconnaissance envers ceux qui leur ont permis, directement ou indirectement, daccder au pouvoir, se sont donc empresss de dire oui, vazaha, bien vazaha devant les manoeuvres de Jean-Marc Chtaignier au bnfice dAir France. Vente-location de deux appareils A340 un tarif faramineux, contrat ACMI (incluant Avion, quipage, Maintenance et Assurance) au bnfice dAir France : il nen fallait pas plus pour que la trsorerie de la Compagnie entre dans une zone de turbulences. Et certaines sources bien informes susurrent quun nouveau projet dachat dAirbus moyen-courrier (gamme des A318, A319, A320 ou A321) est en cours pour fvrier ou mars 2013, afin de remplacer les B737. En effet, Air France continue avoir besoin de se dbarrasser de ses vieilleries.

Mais larrive de ces A340, prsente lpoque comme tant une condition pour leffacement du nom dAir Madagascar dans la liste noire europenne, na toujours rien chang. Conclusions des courses : Air Madagascar se ruine par ces achats davions pourtant inadapts ses moyens et en tant oblig de payer les services annexes (quipages techniques et commerciaux, et service de maintenance [1]) ; mais jusqu aujourdhui, Air Madagascar reste encore sous liste noire, et Rajoelina toujours qumander la reconnaissance internationale. Sans vouloir tre vulgaire, mais sur ce coup-l, il me semble quAir Madagascar sest faite avoir jusqu la gorge par sa grande sur de lex-puissance coloniale. Et sans vaseline.

Jai demand un Chef de cabine principal (le sommet de la hirarchie des pilotes et htesses) comment se passait la collaboration des deux PNC (personnel navigant commercial) malgaches intgrs dans les quipages dAir France dans Airbus aux couleurs malgaches. Sa rponse : la fonction essentielle donne par les quipages dAir France aux PNC dAir Madagascar est de … servir le sakay pendant les repas. No comment.

Toutefois, si Jean-Marc Chtaignier et Air France ont russi faire avancer les intrts de la France, on ne peut pas leur en vouloir, car ils sont pays pour cela. Le problme est plutt les Malgaches qui, divers niveaux (politique, mais aussi au sein dAir Madagascar), ont agi par incomptence, par complicit ou par inertie pour en arriver cette situation. Je me permets alors de rappeler lditorial Auto-drision (7 mars 2009), dans lequel je pointais du doigt notre habitude chercher chez autrui (de prfrence les trangers), les causes de nos propres erreurs. Revenons donc sur les sources des problmes dAir Madagascar.

Le personnel doit faire face ses responsabilits.

Dans Air Madagascar, bientt les ailes brises ?, je lanais un avertissement : Son personnel vit avec ses lauriers () La force des syndicats cre galement un corporatisme de mauvais aloi, qui fait que Air Madagascar est difficilement manuvrable. () Quant au personnel de la Compagnie, il a pass les 7 dernires annes rechercher et prparer laprs-Lufthansa. Manque de participation, absence desprit dquipe, coups bas, conflits internes, guguerres intestines coup de grves sous divers prtextes, mauvais esprit de collaboration : le rsultat est l. Aujourdhui, ce sont les mmes employs malgaches qui risquent de se retrouver sur le carreau. La situation illustre le dicton Malgache qui dit Mandrora mantsilany (cracher en tant allong, cela ne peut que retomber sur vous) .

Le personnel dAir Madagascar a souvent montr un visage peu favorable la cohsion et la solidarit face aux dfis de la Compagnie. Il y a quelques semaines, une lettre anonyme (une pratique culturelle chez le personnel dAir Madagascar) est publie par un pilote chez Tananews, qui sous couvert du courage quoffre cet anonymat, joue au faiseur de roi repenti : Comme mes autres collgues pilotes, jai souhait et milit pour quun de nos pairs arrive la tte dAir Mad. Cest chose faite aprs moult lobbying et pressions. () Au lieu de redresser la Compagnie, il a multipli bourdes et mauvaises dcisions. () Le dpart annonc dune quinzaine de mes collgues est un signe que la Compagnie est au bord du gouffre. Mme si lherbe nest pas toujours forcement plus verte sous dautres cieux, je pense srieusement rejoindre mes collgues qui sont partis au moins l-bas, jexcuterai plus sereinement mon plan de vol sans risques de crash davion ni de crash de la compagnie ! Et promis jur ! Je ne maventurerai jamais plus pousser un des ntres la tte dune quelconque Compagnie ! .

Cette lettre appelle un petit commentaire de textes. De source auprs de plusieurs membres du personnel au sol, il y a actuellement une grande rancur au sein de la Compagnie nationale contre les pilotes. Cest leur syndicat (SPNT) qui a commenc il y a quelques annes dstabiliser la compagnie coups de grves, sous prtexte de revendication salariales. Or, il semble selon des confidences quen fait, la vritable raison de la guguerre enclenche par les pilotes contre la Direction gnrale tait un conflit de personnes avec le Directeur des pilotes de lpoque, dont ils voulaient obtenir le limogeage. Nayant pas eu gain de cause, ils ont alors multipli les actes de dstabilisation. Des grves et menaces de grves leur ont permis dobtenir des avantages faramineux qui ont contribu mettre mal la trsorerie de la Compagnie, tout en accroissant lcart avec le personnel au sol, et en dfinitive, ont donc affaibli dangereusement Air Madagascar [2].

Voyant la dliquescence de la situation laquelle ils avaient pourtant grandement contribue, beaucoup de ces pilotes syndicalistes sont alors alls sexpatrier pour aller travailler sous les couleurs dEthiopian Airlines, des compagnies du Golfe persique, ou encore au Togo. Quel comble, quand on se souvient de la campagne de dnigrement que les pilotes dAir Madagascar avaient faite lpoque contre leurs collgues pilotes expatris, en particulier les Camerounais et les Maghrbins. Un clan de jeunes pilotes a pourri la Compagnie, et puis ils sont alls travailler ailleurs quand ils ont vu quAir Madagascar plongeait vers la catastrophe. Et nous, personnel au sol, on ne peut quattendre (miandry izay figadony). Ils nous ont vraiment fait un sale coup nous a dit, les larmes aux yeux, un cadre qui affiche plus de vingt ans de Compagnie.

Il y a quelques jours, les syndicats dAir Madagascar ont envoy une lettre aux dirigeants de la transition, avec copie la presse, et dans laquelle ils demandaient le limogeage de lactuel Directeur gnral, et la mise en place dun comit de gestion. Toujours cette manie de vouloir faire la rvolution, et de croire que la mise en place dun comit de gestion participatif va pouvoir remettre la Compagnie sur les rails. Idem pour une entreprise : depuis la chute de lURSS, vouloir dune direction collgiale aux mains du peuple des employs relve dun anachronisme crasse. Grve, revendications de limogeage et autres actions dillumins : on a vu limpact de mars 2009. Mbola tsy fay ihany ve.

En attendant, de plus en plus de passagers commencent se demander si les problmes de trsorerie et la dmotivation du personnel permettent encore dassurer une maintenance correcte des avions, et donc des vols srs. La succession de vols annuls et retards pour cause de problmes techniques nest pas faite pour rassurer. Alors, au lieu de perdre son nergie crer une autre crise interne et vouloir mettre en place un comit de gestion qui sent le communisme et le populisme, le personnel au sol devrait plutt se mobiliser pour faire face en regagnant la confiance des clients, que ce soit en termes de ponctualit, de scurit et de gestion des crises. La seule rvolution possible, cest dessayer de samliorer soi-mme, en esprant que les autres fassent la mme dmarche. Le monde ira mieux alors disait Georges. Pas lOncle du samedi, mais lautre appel Brassens.

P.-S.

Rien avoir avec ldito, mais petit cadeau pour Nol : ceux qui aiment le rugby peuvent regarder ici une vido faisant le haka. Comme quoi le concept peut sexporter…

Notes

[1] Petite anecdote : il y a quelques mois, un des A340 dAir Madagascar a t bloqu Marseille, pour cause darrirs de factures de krosne. Un passager de ce vol ma racont que finalement, lavion a pu partir car le Commandant de bord (fourni par Air France) avait pay le carburant sur sa carte bancaire personnelle. Lhtesse ne sest pas prive den faire lannonce en cabine.

[2] Selon des syndicalistes que jai rencontr avant-hier, des pilotes sont maintenant pays plus de 30 millions dariary. Les pilotes reprsenteraient environ 8% de leffectif du personnel de la Compagnie, et 50% de la masse salariale

Ndimby A.

http://www.madagascar-tribune.com/Air-Madagascar-qui-est-responsable,18291.html

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s