Air #Madagascar vole sans avions


Cinq des sept appareils d’Air Madagascar affectés aux vols régionaux sont cloués au sol. Hier 362 passagers dont certains étaient bloqués à Gillot depuis mardi dernier ont pu s’envoler pour Antananarivo sur un Boeing 777 200 LR affrété auprès d’Air Austral. La compagnie nationale malgache trouve des solutions au coup par coup notamment pour 130 passagers bloqués à Mayotte mais tant qu’au moins un des deux Boeings 737 ne sera pas réparé, d’autres perturbations sont à craindre.

TRANSPORT AÉRIEN

Aérogare Réunion – Roland-Garros aux premières heures de la matinée hier. Cette fois Air Madagascar a définitivement épuisé le crédit patience de ses passagers. Certains à destination de Diégo-Suarez sont bloqués à la Réunion depuis mardi.

Jeudi après une nuit passée dans des hôtels dionysiens aux frais de la compagnie nationale malgache, 110 d’entre-eux espéraient pouvoir enfin s’envoler. "Nous étions en salle de départ, confie l’un d’entre-eux, lorsque l’on nous a annoncé que le vol était annulé. Il nous a fallu consigner ou nous faire rembourser nos achats hors taxes puis récupérer nos bagages et retourner à l’hôtel".

Hier matin à l’aube, retour à l’aéroport pour apprendre que le vol ne sera pas assuré. Le ton monte. Les passagers exaspérés bloquent l’enregistrement des autres compagnies et l’accès au parking. Sur la promesse qu’une réunion est en cours avec notamment Nicolas Charvet, directeur régional d’Air Madagascar, les barrages sont levés. Au premier étage de l’aérogare, Nicolas Charvet doit gérer une situation inextricable. "Nous avons un ATR.42, un ATR.72 sur deux et deux Boeings 737 300 sur trois cloués au sol , confie-t-il. Un B.737 ne vole plus depuis septembre à cause d’une défectuosité du système de pressurisation. Un autre B.737 après sa sortie de révision a connu un problème technique que nos techniciens ne parviennent pas à identifier. Le troisième B.737 qui est l’ancien avion présidentiel n’est pas autorisé à évoluer dans l’espace européen et ne peut donc se poser ni à la Réunion, ni à Mayotte".

Au rez-de-chaussée, l’exaspération est à son comble. "On nous a dit de venir à midi aujourd’hui, s’énerve un passager. J’habite Cilaos. Nous en sommes à quatre vols annulés. On se moque de nous. Soit on nous dit on part et si il le faut on attend jusqu’à minuit mais ne nous prenez pas pour des imbéciles. Air Madagascar a téléphoné à tous ses clients hier d’être là à 6h pour un départ à 7h50. Vous êtes une compagnie de taxi-brousse".

"RENTREZ CHEZ VOUS"

Débordé, l’agent de comptoir d’Air Madagascar lâche : "Rentrez chez vous on vous donnera des informations ou par téléphone ou par courrier électronique. Je ne sais pas à quelle heure votre vol va partir. Le vol de Diego ne partira pas à 12h55".

Petit à petit aux passagers des jours précédents viennent s’ajouter qui devaient s’envoler hier en début d’après-midi pour Diégo-Suarez. De guerre lasse, les passagers bloquent l’accès au parking et à l’aérogare. Un responsable de la police de l’air et des frontières obtient la levée des barrages. "Le chef d’escale va venir vous informer. Des solutions se dessinent". De fait Nicolas Charvet mégaphone en main vient enfin proposer des solutions d’acheminement. "Nous avons affrété auprès d’Air Austral un B.777 200 LR . Il comporte 362 sièges. Il décollera pour Antananarivo à 20h40. 118 passagers ont comme destination Ivato. Les 242 passagers à destination de Diégo-Suarez seront hébergés à Antananarivo et repartiront demain samedi sur deux rotations en B.737 pour Diégo-Suarez".

Dans l’après-midi d’hier, un ATR.72 d’Air Madagascar a acheminé sur Ivato 60 passagers qui devaient prendre une correspondance sur Bangkok. Des personnes devant se rendre à Mayotte ont embarqué sur le vol direct d’Air Austral. Air Madagascar espérait pouvoir embarquer une partie des 100 passagers bloqués à Mayotte sur le vol de Corsair transitant par Dzaoudzi mais il était complet. La compagnie nationale malgache a d’ores et déjà prévu d’affréter dimanche un B.777 d’Air Austral afin d’assurer l’acheminement des passagers prévus sur deux vols en B.737 l’un à destination d’Ivato et l’autre vers Tuléar et Fort-Dauphin. La rotation en ATR.72 pour l’île Sainte-Marie devrait être assurée

Alain Dupuis

http://www.clicanoo.re/351955-air-madagascar-vole-sans-avions.html

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s