La Réunion: la route à 1,6 milliard fait des ravages jusqu’à Madagascar


Notre enquête sur le méga chantier de la nouvelle route du littoral à La Réunion nous emmène à Madagascar. Là, les géants du BTP Bouygues et Vinci sont à la recherche de millions de tonnes de roches. Pour cela, un énorme trou dans la forêt malgache a été creusé, le port de Tamatave a été modifié, des « ristournes » ont été versées à de nombreuses institutions…

De notre envoyé spécial à Madagascar. – Un trou profond de 45 mètres, étendu sur la surface de deux terrains de football. Au beau milieu de la luxuriante forêt malgache, voilà à quoi ressemble le front de taille de la carrière d’Ambokatra, à 20 kilomètres de la deuxième ville de Madagascar, Tamatave. Au pied des falaises, des engins de chantier s’activent, arrachent la roche à la montagne avant de trier les énormes blocs. Depuis quelques mois, des tirs de mine ont lieu chaque semaine. Selon l’exploitant de la carrière, la filiale de Bouygues Colas Madagascar, ces explosions sont le seul moyen d’obtenir des galets de calibre suffisant, entre une et dix tonnes, pour constituer la base de la nouvelle route du littoral (NRL).

Source : https://www.mediapart.fr/journal/france/090216/la-reunion-la-route-16-milliard-fait-des-ravages-jusqua-madagascar

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s