Municipalite d’Ambositra : reglementation de la circulation


Pour lutter contre l’anarchie et préserver l’ordre en ville, la municipalité d’Ambositra a pris de nombreux dispositifs, dont entres autres, celui de la réglementation de la circulation urbaine concernant les pousse-pousse, les chariots et les taxis-ville et les restes viendront au fur et à mesure, rassure-t-on.

Dorénavant, a expliqué l’adjoint au maire, Raoniarimanana Tojonasandratra, le quota des pousse-pousse autorisés à travailler et à circuler en ville est fixé à 500. Chaque tireur de pousse ou de chariot devra, obligatoirement, avant tout, subir une visite médicale d’aptitude, être en règle vis-à-vis de l’administration fiscale et de la municipalité de 2012 à 2016. Après cela, le tireur de pousse ou de chariot, obtiendra un autocollant qui sera visiblement affiché sur le pousse ou le chariot, pour marquer qu’ils sont en règle et œuvrent dans le secteur formel. Aussi, ces tireurs de pousse et tireurs de chariot seront incessamment formés sur le code de la route par la police nationale. Quant aux taxis-ville, ils devront aussi, être en règle vis-à-vis de la fiscalité et des autocollants seront posés sur les véhicules pour mieux les identifier. Des marquages au sol indiqueront l’aire de stationnement des pousse-pousse, des chariots et des taxis-ville. Pour les voitures particulières circulant sur la RN7, elles ne seront autorisées à stationner que pour une durée de cinq minutes. Ces dispositifs seront en vigueur à partir du 31 mars prochain, indique l’adjoint au maire.

Dialogue. En ce qui concerne les marchands qui se trouvent sur les trottoirs, Raoniarimanana Tojonasandratra d’informer qu’une réunion avec ces marchands et les responsables de la commune a eu lieu tout dernièrement. A la suite de cette rencontre, il a été décidé d’un commun accord que des travaux de réhabilitation devront être faits par la commune, avant de recevoir ces marchands au marché d’Asabotsy et d’Alakamisy. Selon toujours, Raoniarimanana Tojonasandratra, la maire de la municipalité d’Ambositra, Volasoa Andrianarivo s’est fixée comme devise, avant tout, de prôner le dialogue dans la recherche des solutions.

Hary Andrianarivo. L’enlèvement des ordures ménagères se poursuit normalement dans la municipalité d’Ambositra, grâce à la collaboration du député Hary Andrianarivo,vice-président de l’Assemblée nationale et son épouse Volasoa qui ont bien voulu mettre à la disposition de la commune des camions et des carburants et ce, depuis des mois. Toujours grâce aux époux Hary Andrianarivo, la place d’Antamponivinany est dotée d’un espace « WIFI » à haut débit et à volonté pour les jeunes.

Anastase

Source : http://www.midi-madagasikara.mg/societe/2016/02/12/municipalite-dambositra-reglementation-de-la-circulation/

 

Publicités