Madagascar Matin » Extension de routes à Ankasina – Des familles jetées dans la rue sans compensation !


Les travaux exigés par la tenue du sommet de la francophonie avancent et incessamment, on va procéder à la démolition d’habitation dont Ankasina et Imamba sont les premiers touchés. Seulement, aucune mesure d’accompagnement et autres compensations financières ne sont prévues. En somme, les familles concernées devront uniquement prendre leur jambe à leur cou en emmenant ce qu’elles peuvent emporter. Et ce, sans demander leur reste ! 

Le Sommet de la francophonie aura lieu,  à voir les avancées de la préparation et le kere, le phénomène « ambalavelona » et, entre autres, l’insécurité ne doivent en aucun cas remettre en cause la tenue de cette rencontre à Madagascar. Les grands travaux dont l’extension de l’aéroport d’Ivato, les divers contrôles menés dans les grands hôtels, le déménagement des camps militaires du Rfi et du Bani, ainsi que la réhabilitation des infrastructures routières, vont bon train. Le Sommet de la francophonie est d’une grande importance et il est primordial de donner la meilleure image de Madagascar pour surprendre les participants étrangers.
Le pays a souhaité accueillir le sommet et les dirigeants sont obligés d’assumer. Il est tout simplement trop tard pour faire machine  arrière et tous les moyens sont bons pour parvenir aux objectifs fixés, quitte à priver beaucoup de familles de foyer. De nombreuses habitations dans le quartier d’Ankasina, Ier arrondissement de la Capitale, figurent dans le plan d’extension de la route menant vers l’aéroport, et doivent, par conséquent, être démolies.

Injustice
Des hectares de rizières seront également détruits et les propriétaires n’ont pas leur mot à dire. Au contraire, ces derniers devront se hâter pour procéder à la récolte puisque le projet est lancé et il n’y aura aucune exception. Ainsi, des techniciens malgaches accompagnés de chinois ont effectué une descente dans ce fokontany samedi dernier pour une étude plus approfondie de la mise en œuvre du projet d’extension. Et c’est seulement à ce moment que les habitants ont été informés de l’existence des travaux qui se tiendront incessamment. Ceux qui sont obligés d’abandonner leur foyer se trouvent du coup dans le désespoir total : « Les dirigeants ont eu du temps pour réfléchir à des projets visant à faire plaisir et séduire les étrangers qui vont assister à ce fameux sommet mais n’en ont aucunement pour le petit peuple malgache. Ils n’ont même pas songé à ce que nous allons devenir une fois chassés de nos maisons. C’est tellement injuste et pire, ces techniciens ont dit clairement que nous n’avons qu’à nous résigner et à préparer dès maintenant nos affaires », a fait part une mère de famille. Les habitants d’Imamba et ses environs, dans les Vème et VIème arrondissements, ont été également avertis de ce projet et doivent aussi se préparer à … vider le terrain !

Source : Madagascar Matin » Extension de routes à Ankasina – Des familles jetées dans la rue sans compensation !