Ateliers pour l’élaboration des normes sur les transports urbains publics selon la conception universelle


CONTEXTE

L’ONG Lalana met actuellement en œuvre le projet de plaidoyer et actions pour une meilleure mobilité des Personnes en situation de handicap, en co financement avec l’Union européenne.Un projet qui contribue à l’atteinte de l’objectif assigné par le Plan National d’Inclusion du Handicap et qui va de pair avec le Plan National de Développement.  L’objectif étant  l’amélioration de  l’utilisation des transports publics pour les Personnes en Situation de Handicap (PSH)  et à Mobilité Réduite (PMR), le projet a déjà mené des actions de plaidoyer auprès des acteurs de transports aboutissant aux engagements de ces derniers à prendre des décisions et agir en faveur  des PSH. Des sensibilisations sous forme de mise en situation et de dialogue sont  en cours. Actuellement, le projet compte mettre en place  pour  Madagascar  des normes dans le domaine du transport public  selon le paradigme « conception universelle ».La conception universelle, se définit généralement au moyen de la définition « Mace » issue des États-Unis comme étant le fait de « la conception de produits et d’environnements qui soient utilisables par tout individu, dans la plus grande mesure possible, sans recourir à l’adaptation ou à la conception spécialisée. » (Mace 1985, Mullick & Steinfeld 1997, Ostroff 2001). Des ateliers d’études qui réunissent  des représentants des consommateurs, des autorités publiques et des experts de la normalisation sont prévus pour la mise en place de ces normes.

OBJECTIF

Mettre au point par voie de consensus entre des experts du domaine et selon les principes de conception universelle un document qui fournit des recommandations, sur la conception et la performance des produits et  services du transport en commun à Madagascar.

RESULTATS ATTENDUS

  • Les besoins spécifiques des PSH et PMR au niveau transports publics sont identifiés,
  • Les observations et amendements pertinents aux solutions sont recueillis,
  • Les normes dans les domaines de transport public  sont validées.

APPROCHE METHODOLOGIQUE

Pour l’atteinte des objectifs de cette activité, l’approche méthodologique pour chaque rencontre consisteraen:

  • Des plénières avec des exposés présentant les différentes thématiques des normes à considérer suivi d’échanges sur les :
    • Infrastructures (arrêts bus) : environnement, bâtiments, équipements et installations, signalisation (visibilité).
    • Moyens de transport : type de véhicule, visibilité, dimensions des sièges et porte…, accès…
  • Des travaux de groupe, au cours desquels chaque acteur présente ses besoins qui sont ensuite regroupés dans une matrice par l’ensemble du groupe, en fonction des différentes thématiques ;
  • Une plénière de restitution des travaux d’où sortiront des recommandations sur les normes à adopter.

 

DEROULEMENT

Il est prévu d’organiser 4 ateliers, dont trois consultatifs et un de validation.

Atelier 1 :

  • Rappel de quelques concepts (situation de handicap, conception universelle, chaînes de déplacement, obstacles, normes), un  préalable pour une  compréhension commune et un meilleur cadrage des discussions.
  • Le handicap est le résultat d’une interaction entre les déficiences physiques, sensorielles, mentales ou psychiques entraînant des incapacités plus ou moins importantes, qui sont renforcées en raison d’un environnement inadapté ou inaccessible. Définition de l’Organisation Mondiale de la Santé.
  • Le principe de la « chaîne du déplacement » implique qu’une personne handicapée, et ce, quelle que soit sa déficience, puisse se mouvoir librement à l’intérieur de son logement, à l’intérieur d’un bâtiment d’habitation quand il est collectif, de la sortie du logement ou du bâtiment d’habitation aux équipements et établissements recevant du public, dans les différents modes de transports privés et publics, l’intérieur des bâtiments publics, etc. Un maillon manquant suffit à annuler le bienfait de tous les autres et à empêcher totalement l’accès, plaçant la personne dans une situation d’exclusion. In  Comment concevoir et promouvoir un environnement accessibles pour tous ? Handicap International Novembre 2009               
  • Portrait de la situation actuelle (le service offert par les transporteurs, le projet LAMINA : rappel des engagements des acteurs de transport – l’enquête sur la satisfaction des PSH et PMR, Charte de la ville accessible)
  • Identification des besoins spécifiques des PSH et PMR au niveau du transport public.

Atelier 2 :

  • Rappel des besoins spécifiques des PSH et PMR au niveau du transport
  • Elaboration des normes pour des services du transport public accessibles

Atelier 3 :

  • Rappel des normes pour des services du transport public accessibles
  • Elaboration des normes pour des équipements et véhicules du transport public accessibles

Atelier 4 :

  • Récapitulatif des ateliers 2 et 3
  • Validation des normes pour l’accessibilité des PSH et PMR aux transports publics à Madagascar.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s