Madagascar Tribune du 7 juillet 2020 / Difficile reconfinement malgré des mesures plus strictes


https://www.madagascar-tribune.com/Difficile-reconfinement-malgre-des-mesures-plus-strictes.html

Premier jour du reconfinement et constat amer pour les partisans du confinement. Hier, piétons, deux roues et voitures envahissaient encore les rues d’Antananarivo dans la matinée notamment au niveau des quartiers populeux tels Analakely, la Petite Vitesse, Tsaralalana, Behoririka, Antanimena, Manjakaray, Andravoahangy, Anosibe, Namontana, Mahamasina, les 67 Ha, Ambodin’Isotry, Ankazomanga, Ampasika, Itaosy, Tanjombato, Andoharanofotsy.

Au petit matin, des employés du secteur privé rejoignaient à pied leurs lieux de travail, faute de transports en commun. Ils souhaitaient s’informer sur les dispositions prises par leur société malgré l’annonce de l’arrêt des activités dans les secteurs non-essentiels. « J’ai dû me lever très tôt pour effectuer à pied mon trajet d’Andavamamba à Andraharo », explique Voahirana, mère de famille travaillant dans une zone franche d’Andraharo.

La circulation étant interdite après 14 heures, la Police nationale a indiqué que les voitures qui circulaient encore dans la région Analamanga après 14 heures ont été verbalisées. Hier, soixante-dix-huit (78) personnes contrevenantes aux gestes barrières ont effectué des travaux d’Intérêt général, et dix-sept (17) marchands sanctionnés pendant la matinée », rapporte la Police Nationale.

Des pick-up, des tanks, des militaires, allaient et venaient dans les artères de la Capitale. Les forces de l’ordre s’introduisaient dans les ruelles et essaient tant bien que mal de sensibiliser les gens à rentrer chez eux, notamment vers l’après-midi. Une tâche difficile pour ces militaires qui peinaient à imposer le confinement. En effet dans un pays où une grande partie de la population vit au jour le jour, l’application des mesures de confinement reste difficile, voire impossible, d’autant plus sans stratégie d’accompagnement concrète pour les familles qui vivent dans la précarité.

Fano Rasolo – Madagascar Tribune

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s