La Gazette de la Grande Ile du 10 octobre 2020 / Formalisation des Motos Taxi : Quid des grosses boîtes ?


http://www.lagazette-dgi.com/?p=47995

Ces derniers temps, la Commune Urbaine d’Antananarivo a engagé la voie vers la formalisation de tous les services dans la capitale. Cela fait partie du projet du Maire pour rendre à la capitale sa valeur d’antan. Antananarivo est devenu la ville la plus désordonnée et la plus sale de Madagascar et figure parmi les plus sales au monde. Afin d’y remédier, la CUA se lance dans la chasse au secteur informel qui se multiplie en nombre et qui perturbe l’économie en général, mais également dans l’application des lois existantes afin de pousser ces secteurs informels à se formaliser et ainsi à contribuer au développement de la capitale. Cet engagement de la CUA a créé une polémique au sein de la population. Les anti-développement ont crié au complot sur les réseaux sociaux et se sont lancés dans un projet de déstabilisation de la CUA. Après éclaircissement du Maire, la population a compris la démarche de la CUA et a commencé à soutenir le projet d’application de la loi.

Depuis 3 jours, la CUA, en collaboration avec les forces de l’ordre, a commencé la formalisation des services de transport et de livraison sur 2 roues. Les plus nombreux d’entre eux sont les « motos taxis », qui ont connu un essor depuis le confinement. La majorité de ces services de transport à 2 roues utilisent des scooters à plus de 50cc et les conducteurs n’ont pas le permis nécessaire pour conduire ce genre d’engin. De plus, ces scooters sont achetés occasion et n’ont pas été vérifiés techniquement auprès des centres de sécurité routière ou d’autres services compétents. Si la majorité des accidents mortels à Madagascar impliquent un ou plusieurs scooters, c’est à cause de ces engins modifiés pour aller plus vite, mais qui ne possèdent pas le châssis ni le système de freinage nécessaire pour contrôler cette puissance augmentée. De plus, les adeptes de cette catégorie de 2 roues s’adonnent à des courses sauvages et à des défis de vitesse en pleine ville. Ce sont ces mêmes conducteurs qui proposent aux gens un service de transport et de livraison. Ils guettent les clients dans chaque coin de rue et leur proposent un service payant cash. En plus d’augmenter le trafic urbain, ils se mettent à travers les clients et les services de transport formels qui paient leurs impôts et contribuent au développement de la capitale.

Ces taxis 2 roues se sont permis de faire la grève devant l’Hôtel de Ville quand la CUA a pris la décision de les rendre formelles. Mais à côté, il y a les services de transport et de livraison à 2 roues qui s’autoproclament formels et qui essayent de se démarquer des autres, mais qui sont également mis dans le même panier. Ces derniers se disent formels parce qu’ils ont un bureau où toutes les affaires sont dirigées et qu’ils ont des contrats avec des entreprises. Seulement, ils proposent également le même service que ceux qui attrapent les clients dans la rue. Ils croient qu’ils sont formels car ils utilisent les réseaux sociaux pour faire leur publicité. Si la CUA veut s’engager dans cette voie, quitte à vérifier et à formaliser tous les services de transport existants, peu importe leur client, car les motos taxis dans la rue vont les prendre en exemple et ne cesseront jamais d’œuvrer dans l’ombre. Quels types de moto doivent-être utilisés pour répondre à la demande des clients, mais surtout pour respecter la sécurité de tous ? Quels types d’assurance doivent-ils posséder ? Respectent-ils les règles d’hygiène face à l’état d’urgence sanitaire ? Quels sont les papiers nécessaires pour ouvrir une boîte de service de transport et de livraison ? Notons que la régularisation de ce type de transport à moto n’existe pas encore dans la loi malgache, ce qui signifie qu’ils sont tous informels, même ceux qui possèdent un bureau et qui pensent se démarquer des autres.

T.B – La Gazette de la Grande Ile

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s