Madagascar Tribune / 40 millions USD pour les entrepreneurs

https://www.madagascar-tribune.com/40-millions-USD-pour-les-entrepreneurs.html

40 millions de dollars. C’est l’enveloppe que l’Etat compte mettre à disposition, sous forme de prêts avec une faible d’intérêt pour des petites et moyennes entreprises et industries (PME/PMI) pour la relance de leurs activités. Voilà qui devrait apaiser la tension entre les autorités et secteur privé qui n’a cessé d’interpeller l’Etat sur la mise en en place d’un plan de relance économique pour le soutenir. Le secteur privé a à plusieurs reprises tiré la sonnette d’alarme mais la décision des autorités tardaient à venir. Une rencontre avec le secteur privé prévu se tenir lieu jeudi denier a même été reportée.

Andry Rajoelina, lors de son allocation à la télévision hier a également révélé l’existence d’ un « Plan Marshall » de 1 043 milliards d’ariary pour toutes les régions de Madagascar et pour la relance de l’économie dans le pays.

Cette somme permettra de réaliser de nombreuses infrastructures routières, notamment en pavé (230 km par an, à raison de 10 km par région), des infrastructures éducatives (8 campus universitaires régionaux et 1 100 salles de classe), administratives (174 bureaux communaux, districts et régionaux), sanitaires (33 centres hospitaliers, 33 logements du personnel médical) et sociales (874 logements et 13 centres sociaux). Ainsi, les appels d’offres pour ces travaux seront lancés au niveau de chaque district et non au niveau des ministères, pour que les entrepreneurs de ces circonscriptions puissent en bénéficier. Ils devront être prioritaires dans le traitement des appels d’offres, souligne le Chef de l’État.

Le président malgache a également promis la réalisation de 1 250 km de route goudronnée, pavée ou terrassée pour cette année. Il a entre autres déclaré la réouverture de la route reliant Tsiroanomandidy à Maintirano, le terrassement et le bitumage des points noirs de la RN 14 (Ifanadiana- Ikongo – Vohipeno), le bitumage de 20 km de routes sur la RN12 (Vohipeno- Farafangana), la réouverture de la RN11 (Mahanoro – Marolambo), le traitement des points noirs de la RN15 (Ankazoabo – Sakaraha –Beroroho), le terrassement et la réparation des points noirs de la RN19 (Mitsinjo- Katsepy – Soalala) ou encore la réfection de la RN6 reliant Ambanja-Ambondromamy), la réouverture de la RN18 (Ihosy- Ivohibe –Vondrozo –Midongy- Befotaka)

Le chef de l’État a également évoqué des projets d’adduction d’eau dans plusieurs dizaines de districts et communes de Madagascar. Tout cela, dans le cadre de son projet d’Emergence de la Grande île, des projets promis lors de sa campagne électorale qu’il compte réaliser, en dépit de la crise.

Concernant la fête de l’Indépendance, Andry Rajoelina a indiqué que celle du 26 juin qui marquera les 60 ans d’indépendance du pays sera moins festive à cause du coronavirus. Les festivités prévues seront reportées au mois d’octobre, lors de la célébration de la fête de la naissance de la Première République, a-t-il promis.

Mandimbisoa R. – Madagascar Tribune

Les Nouvelles / Secteur BTP : Andry Rajoelina annonce un plan Marshall

https://www.newsmada.com/2020/06/15/secteur-btp-andry-rajoelina-annon%c2%adce-un-plan-marshall/

Andry Rajoelina annonce l’élaboration d’un plan Marshall avec les professionnels su secteur Bâtiment et travaux publics (BTP). Il a effectivement annoncé le tenue prochaine d’une rencontre avec ces opérateurs du BTP.

Il a affirmé que plus de 1.043 milliards ariary, inscrits dans la LFR, seront consacrés à des travaux d’infrastructures tels que la construction de bâtiments administratifs, d’écoles, de centres de santés, d’hôpitaux ainsi que des routes… En outre, 250 km de routes pavées par an devraient être construits à raison de 10 à 20 km de routes par région. Parmi les grands projets routiers figure la réhabilitation de l’axe Tsiroanomandidy – Maintirano ou encore la réhabilitation de l’axe Vohipeno – Farafangana.

Par ailleurs, l’Etat prévoit la construction de 1.100 nouvelles salles de classe, de huit campus universitaires régionaux, de 174 bureaux commerciaux de district ou de région, de 33 logements du personnel médical, de 874 logements, de 13 centres sociaux, de 44 immeubles de bureaux ministériels, de 1.250 km de routes en bitume et en pavée, de ponts et des travaux de terrassement.

Arh – Les Nouvelles

Ankadifotsy : Deux tronçons de rues devenus accessibles à sens unique

La rue d’Ankadifotsy menant de l’immeuble du CNTEMAD à son croisement avec la rue desservant la piscine de l’établissement scolaire ESCA devient accessible seulement à sens unique. Un panneau indiquant un sens interdit vient d’être installé au niveau de l’immeuble du CNTEMAD, interdisant aux automobilistes l’accès à cette rue s’ils viennent de la rue Lénine Ankadifotsy. Seuls ceux qui viennent du sens inverse, d’Ankadifotsy Befelatanana en direction de son croisement avec la rue Lénine, peuvent y circuler.

La nouvelle disposition a quelque peu surpris les automobilistes, hier, quand tôt le matin, des éléments de la police de la circulation ont interdit aux véhicules venant d’Ankaditapaka de bifurquer à droite, vers l’institut supérieur ISCAM. Les automobilistes ont ainsi été contraints de poursuivre leur chemin vers Antanimena, espérant pouvoir, cette fois, prendre l’axe se trouvant en face de l’église catholique et desservant la piscine de l’ESCA, mais là aussi, ils étaient sommés de continuer vers le jardin d’Antanimena avant de pouvoir prendre l’axe Ankorondrano ou Ambodivona.

Retour à la normale ! Visiblement, quasiment tous les automobilistes qui empruntent cette rue Lénine, à Ankadifotsy n’ont pas encore été au courant de la nouvelle interdiction d’emprunter ces deux tronçons de rues. Dès que les agents de police de la circulation ont quitté les lieux, les automobilistes ont à nouveau circulé comme il a toujours été le cas, dans ces deux rues devenues à sens unique. Manifestement, le panneau indiquant le sens interdit ne semble être valable qu’en présence des policiers chargés de le faire appliquer aux usagers des rues ! En attendant, sans doute, que ces derniers soient plus habitués à la nouvelle mesure…

Source: http://www.midi-madagasikara.mg/societe/2016/06/15/ankadifotsy-deux-troncons-de-rues-devenus-accessibles-a-sens-unique/

Routes et réduction de la pauvreté

La réduction de la pauvreté est devenue une priorité, autant pour les gouvernements que les donateurs. Il n’y a rien de nouveau dans ce discours, cependant, dans le passé, on a surtout misé sur la croissance économique à tout prix. L’accroissement des écarts entre les riches et les pauvres en est le résultat quelque peu paradoxal. À long terme, il est fort possible que tous profitent de la croissance économique. À court terme, celui dans lequel nous vivons, les mieux nantis sont aussi les mieux positionnées pour profiter des opportunités qui se présentent. Lire la suite